Get Adobe Flash player

Présentation générale

Les annales

-  Annales des sujets de l’examen professionnel d’huissier de justice 

-  Annales école nationale de la magistrature 2013

-  Annales Pré-Capa Montpellier

 

Stage Anglais

Début des cours: janvier 2017 
La prépa est en cours et arrivera à son terme fin novembre 2017. Une nouvelle session débutera en janvier 2018.
Des sessions intensives restent possible. N'hésitez pas à nous contester en ce sens.

 

CRFPA / Pré-capa  IEJ Montpellier, session 2014
Compte-rendu des résultats: voir infra 
 

CRFPA / Pré-capa, session 2017
Les classes prépas: cliquer ici 

 

Greffier, session 2017
cliquer ici

 

Notaire
Informations générales: cliquer ici 

Pour qui ?

Pour les étudiants désireux de réussir leurs concours juridique ou judiciaire & tous salarié ou fonctionnaire désireux d’opérer une réorientation professionnelle.

Pourquoi ?

Intégrer nos classe prépa permet d’éviter les écueils des révisions isolées : essoufflement, manque de motivation, de recul, découragement … et de préparer dans les meilleures conditions son concours en bénéficiant d’un suivi régulier, adapté et personnalisé.

Comment ?

Maîtriser la méthode, Assimiler les connaissances, Gagner en confiance sont les clés de la réussite.

Pour y parvenir, 3 règles fondamentales gouvernent notre pédagogie:

- Travail en petit groupe (6 étudiants maximum en soutien universitaire, 15 étudiants maximum en classe prépa)

- Vérification systématique des connaissances et mise en oeuvre constante du raisonnement juridique 

- Evaluation individuelle

Nos résultats

Chaque année nos étudiants sont lauréats de nombreux examens et concours parmi lesquels le plus représentatif est l'examen d'entrée au centre de formation professionnelle des avocats (dit Pré-Capa ou CRFPA).

L'excellence du travail réalisé de concert par les enseignants et les étudiants fait que depuis 10 ans, nos étudiants affichent les meilleurs résultats.

 

CRFPA / Pré-capa  IEJ Montpellier, session 2014
(Examen d'entrée au centre de formation professionnelle des avocats) 

Ecrits: jeudi 18 et vendredi 19 septembre de 13h à 18h, samedi 20 septembre de 9h à 12h
Résultats d'admissibilité: vendredi 10 octobre 2014 (voir compte-rendu ci-après)
Oraux: du lundi 13 octobre au vendredi 17 octobre 2014
Grand Oral: du mardi 21 octobre au mercredi 22 octobre 2014 
Résultats d'admission: mercredi 22 octobre 2014 (voir compte-rendu ci-après)
 

** Résultats des oraux: compte-rendu (mercredi 23 octobre 2014)

Les résultats de l’examen d’entrée à ‘école des avocats session 2015 (Pré-Capa, CRFPA) ont été proclamés pour l’IEJ de l’Université Montpellier le mercredi 22 octobre 2014.

118 étudiants se sont présentés aux épreuves orales d’admission. A l’issue des épreuves orales, 105 étudiants ont été reçus, 13 ont été ajournés.

  • Admission

-       Meilleure moyenne Ecrits + Oraux : 14,84 

-       Meilleure moyenne : 17,33 

-       Meilleure note au grand oral : 28,5/30  soit 19/20 (Note la plus basse : 3)

-       Meilleure note l’oral de spécialité : 18/20 (Note la plus basse : 5)

Le nombre de redoublants, voire de triplants, reste important parmi les reçus preuve de la nécessité d’une bonne appréhension de l’examen. 

  • · Observations générales

-       Seuls les deux premiers de l’examen n’ont aucune note en dessous de la moyenne.

-       Sur l'ensemble de l'examen, la note de synthèse est l’épreuve qui affecte le plus les étudiants (5 copies en dessous de la moyenne pour les 10 premiers admis).

-       L'épreuve écrite de spécialité est celle qui est la plus bénéfique pour les étudiants (il faut attendre le 38ème étudiant pour trouver une note en dessous de la moyenne et les 37 premiers présentent une moyenne de 14,64/20)

  • Le grand oral

-       L’épreuve reste peu sélective au regard de son importance dans la nomenclature de l’examen et dans l’esprit des étudiants. Elle peut néanmoins être sèchement éliminatoire.

-       Les 22 premiers étudiants admis ont une note supérieure à 20/30 au grand oral. Un seul de ces étudiants a note inférieure à dix à l’oral de spécialité.

-       68 étudiants ont au moins 15/30 au grand oral. Ces étudiants ont tous été reçus.

-       30 étudiants ont plus de 10 et moins de 15/30 au grand oral. 3 de ces candidats ont été finalement ajournés.

-       20 étudiants ont une note inférieure à 10/30 au grand oral. 10 de ces candidats ont été finalement ajournés.

-       Aucun étudiant n'a été admis avec une note inférieure à 6/30 au grand oral.

  • Influence de la réussite aux épreuves orales sur l’admission finale à l’examen

- Chaque épreuve orale fait l'objet d'une note. Une note générale est ensuite obtenue. C'est cette note ajoutée à celle obtenue pour l'ensemble des écrits qui détermine l'admission finale. La logique veut que les étudiants obtiennent la moyenne à l'écrit comme à l'oral pour prétendre être reçus à l'examen. Cette année encore, le jeu des chiffres fait que cela n'est pas toujours le cas: 10 étudiants ont une moyenne inférieure à 10/20 sur l’ensemble des épreuves orales mais ont néanmoins été admis à l’examen. Bien que théoriquement ajournés à l’oral, le jeu des compensations avec l’écrit permet leur admission. Quelques observations sur ce point...

- L’échec aux épreuves orales s’explique avant tout par un échec au grand oral. Dans cette épreuve, la note des étudiants concernés varie de 6 à 15 sur 30, ce qui est en dessous de la moyenne générale.

- Malgré leur mauvaise note au grand oral, l’admission finale s’explique, d’une part, par une bonne réussite aux autres épreuves orales (seuls deux étudiants s’avèrent avoir une mauvaise note dans leur oral de spécialité, précisément 6/ 20 et 8/20). D’autre part, deux de ces étudiants étaient très bien placés aux écrits (dans les 25 premiers) et ont donc engrangés suffisamment de points pour compenser.

Au moins un de ces étudiants passait pour la 3ème fois l’examen et son admission finale, malgré la faiblesse de la note au grand oral comme sur l’ensemble de l’examen, montre combien la persévérance peut être récompensée.

Un étudiant reçu paraît avoir  bénéficier l’indulgence du jury car le cumul de ces notes (écrit + oral) ne lui permet pas d’atteindre le total de 70 nécessaire à l’admission.

A noter que, aucun étudiants déclarés admissibles aux écrits avec une moyenne de 10 n’a été admis à l’examen s’il n’a pas obtenu la moyenne de 10 aux épreuves orales (alors même que, comme il a été observé précédemment, certains candidats sont admis tout en ayant une note inférieure à la moyenne sur les épreuves orales). Preuve donc que l’indulgence a ses limites.

  • Influence des dispenses sur les résultats

58 étudiants ont été dispensés pour voies d’ex/ Proc.
92 ont été dispensés pour Fin. /compta
Parmi eux, 44 étudiants ont bénéficié de la double dispense.

Parmi les 50 premiers reçus, seuls 4 étudiants n'avaient aucune dispense et 19 avaient une double dispense. 

  • Influence de la réussite aux écrits sur l’admission à l’examen

-       Les 10 premiers étudiants des écrits sont dans les 47 premiers aux oraux.

-       Les 5 premiers étudiants des écrits sont dans les 35 premiers aux oraux.

-       Le premier des ajournés était 15ème aux écrits. Le 2ème des ajournés arrive ensuite en 65ème position des étudiants à l’écrit.
Il faut noter la régularité des étudiants bien que quelques cassures importantes démontrent encore une fois que la nature des épreuves impacte toujours le résultat des étudiants quel que soit leur niveau.
Ainsi par exemple, un accident tout aussi remarquable qu’incompréhensible sur le papier : un étudiant très bien placé de l’écrit est ajourné à l’oral avec une note catastrophique au grand oral comme en matière de spécialité. 

-       19 étudiants avaient terminé les épreuves écrites avec 10 de moyenne.  7 de ces étudiants ont finalement été ajournés aux oraux.
Aucun n’a eu la moyenne au grand oral (notes allant de 3 à 12 sur 30).
Pour l'oral de spécialité, leur note varie de 9,5 à 14, soit une moyenne de 12,285 (contre une moyenne générale de 13,0551).
Concernant les dispenses, 4 de ces étudiants avaient 2 dispenses, 1 de ces étudiants avait  1 dispense, 2 de ces étudiants n’avaient aucune dispense.

 

** Résultats des écrits: compte-rendu (vendredi 10 octobre 2014)

306 étudiants ont participé aux épreuves écrites (310 en 2013).
118 étudiants ont été reçus à ces épreuves, soit un taux de réussite légèrement supérieur à 39 % (122 en 2013, soit 39 % également).
19 étudiants ont une moyenne égale à 10 (11 en 2013).
A cet égard, l’indulgence du jury n’est pas mentionnée sur le tableau des résultats. Néanmoins, il faut noter  que 5 étudiants sur les 19 étudiants précités ont bénéficié d'un quart de point pour la note de synthèse (5 étudiants également en 2013). Parallèlement, tout comme en 2013, aucun étudiant n’est mentionné à 29,75. Ces deux observations paraissent confirmer le repêchage à 29,75).

Note de synthèse :
Meilleure note : 14,25 /20
Moyenne générale: 8,489 /20
82 étudiants ont la moyenne (dont 53 copies entre 10 et 11).
37 copies ont une note inférieure ou égale à 6 (dont 2 copies sans note et 1 zéro).

Epreuve juridique (Droit des obligations & Procédure):
Meilleure note : 16,5 /20
Moyenne générale: 8,126 /20
99 étudiants ont la moyenne (dont 45 copies entre 10 et 11).
105 copies avec une note inférieure ou égale à 6,75 (dont 10 copies avec zéro). 

* Droit des obligations :
Meilleure note : 8,25 /10
Moyenne générale : 3,862 /10
100 étudiants ont la moyenne (dont 54 copies entre 5 et 5,5). 
127 copies ont une note inférieure ou égale à 3,25 (dont 6 copies sans note et 11 copies avec zéro).

* Procédure:
Meilleure note : 9 /10
Moyenne générale: 4,34 /10
127 étudiants ont la moyenne (dont 56 copies entre 5 et 6). 
88 copies ont une note inférieure ou égale à 3,25 (dont 12 copies avec  zéro).

Epreuve pratique:
Meilleure note : 18 /20
Moyenne générale: 10,083 /20
175 étudiants ont la moyenne (dont 50 copies entre 10 et 11).
41 copies ont une note supérieure ou égale à 15 avec un taux de réussite aux écrits égal à 100%.
59 copies ont une note inférieure ou égale à 6,5 (dont 11 copies avec zéro).

Note à partir de laquelle le taux de réussite aux écrits = 100%
Note de synthèse : 14,25 /20
Epreuve juridique : 13,5 / 20
* Droit des obligations : 7,5 /10
* Procédure : 8,25 /10
Epreuve pratique : 15 /20

Note à partir de laquelle le taux d’échec aux écrits = 100%
Note de synthèse : 5 /20
Epreuve juridique : 5,25 /20
* Droit des obligations : 1,75 10
* Procédure : 2 /10
Epreuve pratique : 7,5 /20

 

Années antérieures: IEJ Montpellier

Session 2012: Major et vice-major de promotion, Major des oraux, Co-Major du grand oral, Major des écrits, Major note de synthèse, Major Droit des obligations, Co-Majors Droit pénal...

Session 2011 : Major de promotion ...

Sessions 2010 & 2008 : Major du grand oral...

Session 2008 : Major et vice major des écrits...

...

Session 2003: Major de promotion (IEJ Montpellier), Major de promotion (Université d'Avignon) ...

Chaque année nos étudiants majorent dans la plupart des matières (Droit des obligations, Droit administratif, Note de synthèse, Droit des Personnes & de la Famille etc.)

 

Pré-Capa session 2012 - Résultats

Les résultats de la session 2012 à l'examen d'entrée au centre de formation professionnelle des avocats ont été proclamés le mardi 6 novembre 2012.

Voici les résultats des étudiants d'Espace Droit:

Major de promotion

Vice-Major de promotion

- Co-Major du grand oral

- Major des oraux

- Major des écrits

- Major Note de synthèse

- Major Droit des obligations

- Majors Droit pénal (2 étudiants)

... Concernant la procédure et les autres matières optionnelles, il nous faut attendre le décompte par groupe.

Félicitations aux heureux lauréats.

Nos encouragements pour ceux à qui l'examen n'a pas souri cette année, ce n'est que partie remise !

Merci à tous pour votre très bon travail, votre enthousiasme et votre persévérance.

 

Votre espace

Cet espace est réservé aux membres du centre de formation espace droit.

Vous devez vous munir de votre identifiant et mot de passe attribués par Espace Droit Interactif.